ÉDUCATIONRéflexions

Comment redonner du sens à Noël

Connaître les origines

On s’apprête à préparer puis fêter Noël. 

Dans notre société laïque, Noël s’est peu à peu transformé en une grande fête commerciale. 

Aux origines, Noël était une fête romaine païenne célébrant la naissance du “soleil invaincu” à la suite du passage du solstice d’hiver qui marque le retour des journées plus longues sur la nuit. C’est à partir du IIIe siècle que la fête de Noël est célébrée en l’honneur de la naissance du Christ, transformant cette fête païenne en fête religieuse.

S’il est tout à fait naturel dans notre société laïque que le caractère religieux de Noël recule, nous sommes néanmoins responsables de ne pas laisser le caractère commercial prendre le pas sur le caractère spirituel.

Questionner les enfants

On peut interroger nos enfants et d’autres, autour de soi, pour connaître leur compréhension de Noël. C’est instructif et ça permet d’ouvrir le dialogue. (Faites le test).

Si l’on n’est pas pratiquant.e de la religion chrétienne, on peut néanmoins accepter le caractère historique, folklorique et traditionnel de la fête en y donnant un sens plus profond autour des valeurs de la famille, du bien-vivre ensemble et du partage afin de ne pas laisser les valeurs consuméristes progresser. La naissance de Jésus peut être abordée d’un point de vue historique plutôt que religieux.

Choisir son modèle

En cette diversité des pratiques, chaque personne qui fête Noël avec ses enfants est en mesure d’apporter à cette célébration la dimension spirituelle de son choix afin de ne pas la réduire à la “fête du jouet”: célébrer la gratitude, célébrer la magie, célébrer l’enfance, célébrer la générosité… une journée que l’on consacre à être avec ceux.celles que l’on aime et penser à ceux.celles qui sont absent.e.s et à ceux.celles que nous ne connaissons pas mais et qui vivent dans la précarité; une fête pour apprendre à partager, donner et recevoir.

Noël arrive à un moment propice de l’année où l’on peut profiter de l’arrivée de l’hiver pour faire une pause rétrospective sur l’année écoulée, sur les valeurs de vie importantes pour soi, entouré.e des sien.ne.s avant de débuter une nouvelle année.

Et la place du Père Noël dans tout cela?

Où se place le Père Noël au milieu de toutes ces propositions, qu’elles soient païennes, chrétiennes ou laïques?

Car finalement, le Père Noël est LE sujet qui préoccupe réellement les enfants.

Mythe, légende ou réalité, est-ce finalement le sujet? 

Certain.e.s voient dans le Père Noël le symbole d’un mensonge aux enfants, d’autres espèrent encore qu’il puisse exister. 

Qu’importe, ce personnage est pourtant bien réel dans notre société au travers de nos traditions et de nos conversations. 

Dans vos échanges sur le Père Noël avec votre enfant, prenez le temps d’écouter sa vision, son avis, ses questionnements et de respecter son point de vue sans chercher à lui imposer votre version.

Il existe autant de versions de Pères Noël qu’il existe d’enfants et de parents: le Père Noël est un symbole de la diversité des croyances !

Nous vous proposons:

  • D’interroger votre enfant sur ce que représente Noël pour lui.elle
  • De lui raconter les origines de cette fête
  • De réfléchir aux valeurs que Noël représente chez vous
  • De raconter à votre enfant ce que Noël représente pour vous

Pour apprendre à partager et donner, vous pouvez organiser un tri de jouets avec votre enfant et sélectionner avec lui.elle un ou plusieurs jouets à donner.

Les jouets peuvent être donnés à des associations telles que le Secours Populaire, Emmaüs ou La Croix Rouge que l’on retrouve partout en France; il existe probablement à proximité de chez vous des initiatives locales qui oeuvrent dans ce sens.

Ils peuvent également être donnés à une ressourcerie/recyclerie pour être revendus à des prix très abordables ensuite, ou alors être donnés à un hôpital, une médiathèque, un foyer d’accueil de SDF ou de migrants…

Des magasins de jouets organisent aussi des opérations de collectes:

Dans un souci écologique, vous pouvez aussi acheter ou revendre les jouets grâce à l’initiative IDTroc créée par Oxybul.